Chauffage au Gaz, au fioul ou électricité, l’arbitrage énergétique.

Durée de lecture :5 min

Les trois types de système de chauffage les plus répandus, le chauffage au Gaz, au fioul ou à l’électricité, ont des caractéristiques intrinsèques dans leur manière de fonctionner. Au delà du caractère économique et de l’efficacité des uns par rapport aux autres, leurs choix sont dépendants de facteurs d’ordre logistique mais également géographique et basé sur l’habitat en lui-même.

Chauffage au gaz, avantages et inconvénient.

Avec le chauffage au gaz, le niveau de confort est élevé puisque la chaleur produite par le chauffage au gaz est uniforme. Ensuite, avec une source d’énergie comme le gaz de ville, il n’y a pas de problème de stockage, l’approvisionnement de gaz par les fournisseurs est continu. La capacité de chauffe est adaptable et peut être importante.

Cependant, le gaz de ville est disponible uniquement dans les zones urbanisées. Le faite de devoir être raccordé est un facteur limitant et primordial. L’équipement initial d’un système de chauffage et d’eau chaude alimenté par le gaz nécessite un investissement de départ assez couteux et il nécessite un contrat d’entretien annuel.

Chauffage au fioul ou gaz propane liquéfié (GPL), une alternative à l’électricité en milieu rural

L’avantage incontournable du fioul ou gaz propane liquéfié par rapport au chauffage au Gaz est qu’il est disponible partout et livré par camion. Il a la capacité de chauffer des volumes importants et la chaleur produite sera uniforme. Il procure donc un haut niveau de confort tout comme le gaz.
Par contre, le fuel ou gaz propane liquéfié nécessite de grande surface puisqu’il devra être stocké. En effet, les 2000 litres de carburant nécessaires à l’alimentation du système de chauffage doivent être accessibles et donc entreposés localement. De plus, cette réserve doit être surveillée afin de pouvoir anticiper ses besoins et commander du fioul en conséquence.
Comme le système de gaz, le chauffage au fioul domestique ou gaz propane liquéfié nécessite un investissement de départ. Il est du même ordre que pour le gaz naturel. De même qu’il nécessite un contrat d’entretien.
L’énergie au fioul ou gaz propane liquéfié exige un à deux réapprovisionnements par an et un investissement à chaque fois. Il est de l’ordre des 2000 litres pour une maison de 100m2, deux fois par an. De plus, il existe une forte variabilité des tarifs du fioul dans le temps et par région. A titre d’exemple de prix, en moyenne nationale, pour 1000 litres de fioul domestique en mai 2015, le coût était de 0,762 € par litre soit 762 € pour 1000 litres. En février 2016, 0,525 € par litre soit 525 € pour 1000 litres, en mai 2016, 0,690 € par litre soit 690 € pour 1000 litres, en novembre 2016, 0,6665 € par litre soit 667 € pour 1000 litres.

L’électricité, entre compromis et besoin effectif.

L’immense avantage du chauffage électrique réside dans le peu d’investissement de départ qu’il occasionne, si on le compare aux autres sources d’énergie. D’autre part, il n’exige pas de contrat d’entretien. Dans le fonctionnement, le chauffage électrique assèche l’air donc il a une plus grande efficacité dans la production de chaleur. Un air humide étant plus énergivore en termes de ressources pour être réchauffé.
La production de chaleur est cependant mal répartie. Les chauffages électriques produisent une chaleur forte et inconstante, la chaleur à tendance à être située autour de la source. Ce phénomène tend à être de moins en moins vrai puisque de nouveau modèle de chauffage à inertie rendent la chaleur plus continue.
D’une manière plus générale, le prix de l’électricité est plus haut que le gaz et le fioul et à tendance à augmenter de manière permanente.
Enfin, un foyer nécessitera de toute façon un système de chauffage d’eau. Une famille devra donc investir dans une installation de ballon électrique dit « CUMULUS » soit thermodynamique pour subvenir à ses besoins en eau chaude.

La source d’énergie du chauffage dépendante de l’habitat

En conclusion, le choix dépend beaucoup de la configuration de l’habitat et du lieu d’habitation, les besoins ne seront pas les mêmes pour un appartement de 20m2 à Aix-en-Provence, pour une maison de 250 m2 à Usson-en-Forez ou un appartement de 70m2 dans le centre de Lyon.

En effet, le premier aura tendance à choisir l’électricité pour une petite surface avec une déperdition de chaleur minime, le second aura tendance à choisir le fioul, puisque, vivant dans une zone rurale, le gaz de ville n’y est pas raccordé et se chauffer à l’électricité représentera un budget démesuré. Enfin, le dernier aura tendance à choisir le gaz pour des raisons de confort et d’économie.
Le critère écologique devrait peser de plus en plus dans la balance bien que difficilement mesurable pour l’électricité. Pour le fioul et le gaz, non seulement le gaz crée moins de CO2 dans ça combustion mais le fait d’avoir à acheminer le fioul par camion engendre une pollution à prendre en considération.

Besoin de conseil pour le choix de votre chauffage ?
Contactez nous


DEPAN’CHAUFFAGE SERVICE
au service de la qualité de votre bien-être

  • Satisfaction
  • Marque
  • Sécurité
  • Proximité
Être
rappelé
Être
rappelé
Demande de rappel